Elisa Insua

ARTISTE MULTIMEDIA

Les recherches économiques reposent sur une série de principes de base : l’un d’entre eux stipulant que, pour un individu donné, « plus il y en a, mieux c’est » (The more, the better). A travers ses oeuvres, Elisa Insua tente de pousser cet axiome à la limite de l’excès et de l’abondance, afin de le tendre, de le questionner et même de le défier.

Son travail s’intéresse au désir, à l’opulence, à l’ostentation et au luxe. Elle applique le concept de « train-train hédoniste » (la tendance des hommes à retourner à un niveau relativement stable de bonheur malgré l’accroissement de richesse ou la réalisation d’objectifs majeurs) et le mythe du roi Midas et de son toucher d’or. L’ascension sociale, le « rêve américain », les inégalités économiques, la consommation irresponsable et sans fin et les effets du capitalisme sont d’autres thèmes récurrents à l’artiste.

Bien qu’elle dessine beaucoup d’éléments de la pop culture, Elisa est aussi particulièrement inspirée par les univers du rap et du hip hop – ce qui explique les paroles explicites et l’abondance sans remord de « bling » dans ses oeuvres. L’or, en tant qu’élément et en tant que couleur, est aussi un élément récurent à son travail, en lien avec le sacré et le profane. Dans ses oeuvres, les deux s’unissent, se confrontent et s’entremêlent. Le profane est sacralisé et le sacré, profané. L’enrichissement et l’accumulation apparaissent comme des dogmes religieux, alors que les dieux sont réduits à de simples marchandises. L’ambition apparait à la fois comme une impulsion vitale et comme un péché mortel.

A travers ses oeuvres, Elisa cherche à faire la lumière sur la manière dont l’argent, comme une force puissante et abstraite, affecte constamment et silencieusement notre comportement, comme s’il s’agissait de notre force de pesanteur.

Lire la biographie complète

Oeuvres
d’art sélectionnées

Stereo III , 2016

Intervention readymade 40 x 15 x 30 cm (15.7 x 5.9 x 11.8 in)
ENQUIRE

The Outer Surface , 2015

Intervention objet 58 x 50 x 17 cm (22.8 x 19.9 x 6.7 in)
ENQUIRE

Treasure Hunt , 2015

Bois et Acrylique Structure avec intervention métal 30 x 35 x 70 cm (11.8 x 13.8 x 27.6 in)
ENQUIRE

Made in China , 2014

Assemblage en bois 125 x 150 cm (49.2 x 98.4 in)
ENQUIRE

Superself III , 2018

Miroirs et objets métalliques sur bois 75 x 50 cm (29.5 x 19.7 in)
ENQUIRE

One Dollar Bill , 2014

Techniques mixtes sur bois 107 x 250 cm (42.1 x 98.4 in)
ENQUIRE

Superself II , 2018

Techniques mixtes sur bois 75 x 50 cm (29.5 x 19.7 in)
ENQUIRE

Distorted Value , 2019

Objets métalliques sur bois 120 x 80 cm (47.2 x 31.5 in)
ENQUIRE

For Sale , 2017

Techniques mixtes sur bois 220 x 165 (86.6 x 65 in)
ENQUIRE

Stairway to Heaven , 2014

Sculpture 300 x 200 x 100 (118.1 x 78.7 x 39.4 in)
ENQUIRE

From the Gold Standard of Fame to the Fiduciary Circulation of Notoriety I , 2018

Techniques mixtes sur bois 190 x 40 cm (74.8 x 55.2 in)
ENQUIRE

Opulent Abstraction I , 2018

Diptyque | Objets métalliques sur bois 122 x 72 cm (48 x 28.3 in)
ENQUIRE

Opulent Abstraction II , 2018

Diptyque | Objets métalliques sur bois 122 x 72 cm (48 x 28.3 in)
ENQUIRE
Play
CLOSE
Demande
d’information Oeuvre

Afin de répondre à votre demande, nous traiterons les données personnelles que vous avez fournies conformément à notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire ou modifier vos préférences à tout moment en cliquant sur le lien fourni dans les e-mails.

Projets

En partenariat avec Corona et Voluntarios pour el océano, Elisa Insua a créé en 2018 une sculpture à partir de résidus trouvés sur les plages du Chili. A travers ce projet, elle a voulu partager avec le monde une œuvre d’art qui servirait de réveil à la consommation responsable.

2 novembre – 22 décembre 2019, Buenos Aires.
Dans l’exposition Vanitas Virtual, les artistes nous invitent à se pencher sur le concept de la vanité à l’ère des réseaux sociaux, et sur la relation qu’entretiennent la quête de notoriété et l’abondance économique.

En janvier dernier, la galerie d’art WE COLLECT et MTArt Agency ont collaboré autour de l’exposition collective Drivers for the Future. Elaborée par Olimpia Saccone, elle présentait les oeuvres de nos artistes Enam Gbewonyo, Elisa Insua, David Aiu Servan-Schreiber, Shuster + Mosley et Adelaide Damoah. L’exposition avait pour but d’offrir une perspective sur les principaux enjeux auxquels sont confrontées les nouvelles générations pour construire un meilleur futur. 

Follow Elisa Insua on Instagram

@elisainsua

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités de nos artistes, expositions et événements

We will process the personal data you have supplied in accordance with our privacy policy.
You can unsubscribe or change your preferences at any time by clicking the link in any emails.