Sadie Clayton

SCULPTURE I IA

Dans ses oeuvres, Sadie utilise le cuivre en tant que conducteur de spiritualité pour construire une communauté positive.

Sadie a grandi dans le West Yorkshire, une région anglaise connue pour sa fusion britannique et jamaïcaine. Dans cet environnement, Sadie s’est habituée à ne pas rentrer dans les normes culturelles habituelles, repoussant les limites des différentes cultures dans lesquelles elle est ancrée. Sa créativité et son talent artistique se sont épanouis en réalisant que le sens de la communauté n’est pas donné par la capacité à rentrer dans une case pré-construite, mais qu’il découle du rassemblement d’âmes sur la même longueur d’onde qui, à travers un esprit de collaboration et de partage, peuvent accomplir des choses plus inspirantes et inattendues. Sadie croit que dans un monde où l’individualisme s’étend de manière exponentielle et où le désir d’immédiateté et l’épuisement mental deviennent les normes, la force la plus haute de créativité communautaire est un outil puissant pour créer un environnement sûr. Dans cet environnement, les diversités culturelles et les talents apportés par chaque individu entrent en collision et amènent à l’explosion d’un plus grand talent artistique, qui tire ses racines d’un sens communautaire puissant. Sadie représente elle-même l’amalgame de différentes cultures, ce qui se reflète dans sa pratique de par son désir d’explorer différents matériaux et disciplines, résultant dans un besoin constant d’innovation et dans sa détermination à brouiller les seuils des différentes pratiques artistiques.

Sadie commence son parcours créatif à l’Université de Kingston en 2013 où elle obtient un diplôme de stylisme avec honneur. Fascinée par le design et l’innovation, elle utilise ces bases pour explorer les barrières créatives entre l’art, la technologie et la mode en présentant sa collection Printemps/Eté 2017 à la Royal Academy of Arts à Londres dans une forme holographique, en collaboration avec MHD Holograms; créant un contenu sur mesure avec les films Adobe pour leurs Visionnaires Stories et avec FisForFendi. L’année suivante, elle présente son processus de travail du cuivre via la Réalité Augmentée dans sa collection Printemps/Eté 2018. Sadie est connue pour ses sculptures en cuivre emblématiques. Ce matériau est caractérisé par sa malléabilité, sa beauté aux multiples facettes, et ses propriétés curatives et spirituelles. Son histoire dans le champ de la médecine et son importance en tant que conducteur d’information, de vitesse et d’énergie positive globale conduisent Sadie à s’en passionner et à le choisir comme son moyen d’expression premier. Cela fait maintenant plus de 10 ans qu’elle travaille avec le cuivre. Sadie a exposé et démontré l’art de travailler avec ce métal au cours de l’exposition « Waplington / Alexander McQueen: Working Process » au Tate Britain à Londres. Plus récemment, elle a dirigé plusieurs ateliers à ce sujet au Tate Modern dans le cadre de la London Craft Week 2019. Sadie a aussi libéré sa créativité des limites du corps et s’est épanouie comme créatrice et innovatrice en présentant son art appliqué à la mode, toujours en cuivre, à Art Basel Miami avec la galerie Red Dot, et plus tard au Museum of Arts and Design dans le cadre de la Singapore Design Week.

En 2018, à Shanghai, Sadie atteint un nouveau niveau dans son processus artistique; elle rompt les frontières entre l’art et la technologie lors d’une seconde collaboration – suivant le succès de COGX à Londres cette même année – avec Sophia, la première robot humanoïde sociale, programmée par une intelligence artificielle et créée par Hanson Robotics. Ensemble, elles poursuivent l’exploration du processus créatif de Sadie. Le cheminement de l’artiste dans l’art, le design et la technologie s’est matérialisée lors la Fashion Weekend de Shanghai où Sadie crée, pour Sophia, des brassards (arm cuffs) en cuivre via impression 3D. Ce dialogue continu la conduit à présenter ses oeuvres à New York en avril 2019 dans le cadre de l’exposition « Designing our Future », dans lequel elle rompt les barrières mentales entre humain et humanoïde. En octobre 2019, Sadie devient la première artiste à créer des oeuvres d’art avec la première Artiste Robot, AI-Da. Cet événement a été tenu au Tate Modern dans le cadre du programme Tate Exchange, dans le but d’explorer le thème de la technologie comme extension de l’être humain et comment son pouvoir transformateur peut influencer la société, notamment en termes de facilitation ou d’exacerbation des dynamiques raciales existantes. Dans le cadre de cet échange créatif entre un Artiste Humain et un Artiste Robot, Sadie a tiré son inspiration des portraits vidéos d’Andy Warhol pour explorer les limites du soi virtuel, et crée de court ateliers où elle répond dynamiquement aux dessins de AI-Da. Sadie crée aussi des moodboards qui servent à développer un prototype à petite échelle du « Copper Sanctuary » (Sanctuaire de cuivre »), un endroit dans lequel on peut servir de médiateur et soigner notre esprit. A la lumière de ce thème et du problème pandémique de la santé mentale, Sadie veut renforcer l’idée que la technologie, combinée avec le talent artistique, peuvent être utilisés comme un outil positif pour améliorer l’état d’esprit général.

Le monde de l’art reconnait pleinement Sadie comme une créatrice et innovatrice unique de la scène artistique britannique. Elle a récemment été interviewée par BBC Radio 4 sur le programme « Only Artists » avec le célèbre industriel, artiste et architecte Ron Arad. Ils y ont abordé sa perspective sur la signification de la représentation d’une fusion artistique sans frontière créative. Elle a aussi été invitée par Art Fund à réaliser une vidéo pour l’exposition Frida Kahlo au musée V&A à Londres en 2018, Frida Kahlo étant une grande inspiration dans le travail de Sadie et une autre artiste féminine emblématique. En 2018, Sadie a également organisé l’exposition « ING Discerning Eye » et créé un sapin de noël en cuivre pour The Ivy, ayant reçu un certain succès national et international.

Lire la biographie complète
Play
CLOSE
Demande
d’information Oeuvre

Afin de répondre à votre demande, nous traiterons les données personnelles que vous avez fournies conformément à notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire ou modifier vos préférences à tout moment en cliquant sur le lien fourni dans les e-mails.

Projets

Sadie a été l’une des 10 artistes sélectionnés dans le monde par la marque de renommée internationale Alcantara, pour créer une oeuvre d’art à partir de leurs matériaux et qui montre la force féminine.

Sadie a été invitée à explorer, de manière créative, les concepts d’identité à travers la technologie à la Tate Exchange, ce qui a conduit à la toute première collaboration entre un Artiste Robot, AI-Da et un Artiste Humain, Sadie.

Nixon a demandé à Sadie de réaliser une gamme de montres sur mesure qui s’inscrit dans son univers cuivrée et transmet l’idée d’un « temps pour la créativité ».

Découvrez nos autres artistes

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités de nos artistes, expositions et événements

We will process the personal data you have supplied in accordance with our privacy policy.
You can unsubscribe or change your preferences at any time by clicking the link in any emails.