Collectionner de l’art : est-ce vraiment pour moi?

Par Louise Boucon

Vaste et impressionnant : par quel angle aborder le marché de l’art ? Comment y trouver sa place ?

Les clichés des galeries désertes, d’artistes torturés, de vernissages mondains  et de prix indécents perdurent. 

La bonne nouvelle est que le marché de l’art évolue : on a désormais tous et toutes notre place à la table. 

J’ai grandi dans une petite ville à La Rochelle et appris très vite à questionner la notion de statu quo. J’ai toujours nourri une appétence forte pour l’art. Une de mes meilleures amies depuis le lycée qui travaille sur le marché de l’art depuis plus de dix ans, Marine, m’a aidée à développer mon œil et à apprendre quoi regarder pour apprécier le travail des artistes. Il y a 5 ans, elle a fondé MTArt Agency, une agence de talents artistiques qui sélectionne les meilleurs artistes de notre génération et que j’ai rejoint récemment à Paris. 

Je reviens ici sur mon expérience en tant que collectionneuse car j’espère que mon témoignage donnera confiance à d’autres pour investir. 

 

Devant l’une des Planets de David Aiu Servan Schreiber au Coya Mayfair London

 

Quand j’ai décidé d’acheter ma première œuvre d’art il y a trois ans, j’ai frappé fort : j’ai choisi de commissionner une œuvre de David Aiu Servan Schreiber grand format – 1,80 x 1,20m –  alors que j’habitais à New York et que j’étais au Mexique en plein dans l’organisation d’un évènement clef. 

Les questions étaient nombreuses: était-ce vraiment le bon moment pour investir ? Était-ce une bonne manière de placer mes revenus ? N’était-ce pas purement spéculatif ? Ne ferais-je pas mieux d’épargner ?

Autant de questions que je me suis posées ou que mon environnement m’a renvoyé. 

Au premier abord les réponses n’allaient pas toutes dans mon sens. Mais à y regarder de plus près… J’avais travaillé dur pour rejoindre la deuxième source de revenus du premier groupe de luxe mondial sur son premier marché. Je n’avais pas d’enfants et je commençais à réfléchir à mes investissements et à la diversification des placements. 

Je m’étais toujours beaucoup intéressée à l’art et si une sorte de plafond de verre me freinait, était-il vraiment justifié? 

En parallèle j’ai découvert des statistiques d’UBS qui m’ont donné envie d’investir : seulement 20% des femmes collectionnent de l’art versus leurs contreparties masculines. Chez MTArt Agency, le ratio était inversé avec plus de 50% de femmes collectionneuses.
J’étais de surcroît personnellement très sensible à l’idée de pouvoir investir dans une œuvre de quelqu’un qui continuerait d’évoluer en même temps que moi. Et aussi très animée par l’idée de bâtir une collection, inspirée par Frick à la Frick Collection à New York. 

J’ai franchi le cap sans regret. La cote de David Aiu Servan Schreiber s’est envolée. En l’espace de quatre ans, elle a quasiment été multipliée par 9 : d’un prix moyen par œuvre à 2 000 pounds en 2016 à un prix moyen à 18 000 pounds. 

Aujourd’hui nous avons un portfolio d’artistes composé de stars montantes et de superstars. 

Iso Neville, Ambassadrice MTArt, en compagnie de notre star montante Tiffany Bouelle devant une oeuvre de Léo Caillard. 

 

J’espère que ce témoignage vous inspire et vous donne confiance pour vous dire que vous aussi vous pouvez investir dans l’art. N’hésitez pas à me contacter ou à suivre nos actualités chez MTArt Agency! 

 

Louise Boucon

Passionnée de vin et d’art, Louise a commencé sa carrière dans l’industrie des vins et spiritueux sur ses marchés clés, pendant plus de cinq ans. Ces deux dernières années au sein de la branche vins & spiritueux du groupe LVMH à New York et Hong Kong, elle a travaillé pour Hennessy et y a lancé en parallèle, WIN’e by Moët Hennesy, le premier club de vin et marque interne de LVMH désormais actifs à New York et à Cognac.
En parallèle, passionnée d’art depuis plus de dix ans, collectionneuse depuis plusieurs années, et ambassadrice MTArt Agency à Hong Kong, elle vient de rejoindre la première agence d’artistes visuels au monde, pour en développer le bureau français.

Stay updated

Subscribe to receive the latest news about our artists, exhibitions and events.

    We will process the personal data you have supplied in accordance with our privacy policy.
    You can unsubscribe or change your preferences at any time by clicking the link in any emails.