Que regarder pour collectionner de l’art?

Par Louise Boucon

Chez MTArt nous investissons dans les meilleurs artistes qui peuvent inspirer le monde. Nous croyons sincèrement dans les artistes aux techniques innovantes, au contenu inspirant et aux visions fortes. Et l’idée c’est qu’on vous facilite la tâche. 

Concrètement, chaque mois nous recevons 200 portfolios d’artistes qui sont revus par notre comité de sélection composé des plus grands experts du secteur pour sélectionner les meilleurs artistes sur des critères objectifs. 

D’une certaine manière, on peut rapprocher leur travail de celui des VC qui vont sélectionner les startups dans lesquelles investir sur une base de critères objectifs. 

L’idée ici n’est pas de casser la magie inhérente à la nature même de l’art et la beauté de la subjectivité qui contribuent à l’alimenter mais plutôt de permettre à nos clients et à nos collectionneurs une sélection pragmatique. Ce n’est pas parce qu’on rend un marché plus transparent qu’on lui enlève ses lettres de noblesse. Nous sommes d’ailleurs très fiers d’être la première Bcorp dans le monde de l’art. 

Sur les critères pour investir dans l’art, je conseille régulièrement des collectionneurs. Quels sont ces critères? Que regarder pour faire sa propre sélection? Comment dissocier l’artiste brillant de l’artiste moyen? 

1- Le contenu – De nombreux artistes exagèrent sur le contenu qu’ils mettent en avant. N’hésitez pas à aller à leur rencontre, à les questionner sur leur technique et leurs supports. Le plus dur est déjà fait, une fois que vous êtes là, n’hésitez pas à pousser le questionnement et à ne pas simplement acquiescer. Si l’artiste est brillant, il a déjà dû se poser ces questions pour avancer dans sa réflexion et son travail,  et dérouler sa vision. Il sera à l’aise pour y répondre. Par exemple, en amont d’une visite de studio Live que je préparais sur Instagram j’ai appelé notre artiste Léo Caillard pour lui demander s’il préférait que je lui partage les questions en amont. Sa réponse était sans appel : c’est son travail, sa démarche artistique, il saurait y répondre. 

L’artiste qui bâtit une vision va la dérouler, l’étoffer et lui donner de la substance. Le temps fera le reste

Portrait de Léo Caillard 

2- Remettez en cause leur carrière. Ne vous fiez pas au prix de leurs œuvres ou avec qui ils sont vus mais interrogez-vous sur comment ils en sont arrivés là où ils en sont. Quelle est leur vision, quels moyens ils mettent en œuvre pour la dérouler ? Regardez s’ils travaillent dur. 

Pour évaluer le stade de leur carrière regardez: 

  • quelles collections ils ont rejoint – privées et publiques ? (Jennifer Abessira récemment au musée de l’Elysée  de Lausanne)
  • avec quelles marques ils ont fait des partenariats ? (Par exemple David Aiu Servan Schreiber avec Ruinart, Saype avec Lavazza).
  • quels sont leurs projets d’art public ? (Ben Cullen Williams a créé A=V, un projet d’art public sur la place Nord de Covent Garden commissionné par Capco Covent Garden et exécuté par MTArt Agency en Octobre 2020. Le travail de Delphine Diallo occupe actuellement 12 mètres de devantures de boutiques vacantes au cœur de Regent Street, et met en valeur son travail photographique puissant). 

Saype, Beyond Walls sur le Champ de Mars à Paris 

3- Prenez le temps de comprendre leur personnalité. Investir dans l’art c’est investir dans le cerveau d’un individu. Connectez avec sa sensibilité, sa vulnérabilité et plus largement avec sa manière unique de voir le monde. 

Loin des clichés de l’artiste tourmenté ou fou, posez-vous cette question : est-ce qu’ils l’ont cette passion aux tripes, ce “je ne sais quoi” ? Est-ce qu’ils vous font vibrer quand ils parlent ?  

Apprenez à distinguer le mondain du talentueux. Si les mondains peuvent vous divertir, les vrais talents cassent la baraque : vous introduisent-ils à leur démarche artistique comme un vendeur ? Comptent-ils leur temps avec vous ? 

Discussion avec notre artiste Tiffany Bouelle, Hôtel Rochechouart Paris 

Une illustration est notre artiste Tiffany Bouelle qui prend le temps de partager sa vision sur différents sujets. Je vous invite à découvrir ou à redécouvrir notre échange. On y parle du féminisme comme d’un projet de société tous ensemble – hommes et femmes -, de l’innovation comme de la curiosité en action et aussi de la façon dont les réseaux sociaux peuvent être une #forceforgood pour une meilleure acceptation de soi. Et aussi en bonus, une lecture du travail de nos artistes Leo Caillard & David Aiu Servan-Schreiber par Tiffany.

En résumé, pour sélectionner l’oeuvre, commencez par rencontrer le mariage de techniques innovantes, de contenu intellectuel, d’ambition, de vision et de travail acharné

Vous êtes une marque et vous souhaitez organiser des partenariats ? Vous voulez développer des projets d’art public?  De l’itération à l’exécution chez MTArt : on vous accompagne. 

Vous vous intéressez à l’art et souhaitez commencer à investir ou étoffer votre collection ? J’organise très régulièrement des visites et des échanges entre nos collectionneurs et nos artistes sur les réseaux sociaux et en personne hors confinement. 

 

Louise Boucon

Passionnée de vin et d’art, Louise a commencé sa carrière dans l’industrie des vins et spiritueux sur ses marchés clés, pendant plus de cinq ans. Ces deux dernières années au sein de la branche vins & spiritueux du groupe LVMH à New York et Hong Kong, elle a travaillé pour Hennessy et y a lancé en parallèle, WIN’e by Moët Hennesy, le premier club de vin et marque interne de LVMH désormais actifs à New York et à Cognac.
En parallèle, passionnée d’art depuis plus de dix ans, collectionneuse depuis plusieurs années, et ambassadrice MTArt Agency à Hong Kong, elle vient de rejoindre la première agence d’artistes visuels au monde, pour en développer le bureau français.

Restez informés

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités de nos artistes, expositions et événements

    Nous traiterons les données personnelles que vous avez fournies conformément à notre politique de confidentialité.
    Vous pouvez vous désabonner ou modifier vos préférences à tout moment en cliquant sur le lien figurant dans les courriers électroniques.